Information sur l’alimentation à l’Assomption

Les élèves des classes de 6ème de l’Assomption, à Briey et à Joeuf, ont bénéficié d’une information sur l’alimentation depuis deux semaines. Les années précédentes avaient été consacrées à l’utilisation des écrans et à l’hygiène bucco-dentaire et, cette fois encore, le thème retenu concernait tous les élèves.

C’est dans le cadre des cours d’EMI (Education aux Médias et à l’Information), avec le professeur documentaliste, Mme Claude-Estelle Lacroix, que sont intervenues quatre étudiantes en deuxième année à l’IFSI de BRIEY, Chloé Daveau, Rosa Haddid , Aline Hirsh et Wendy Hubert.

Après un rapide questionnaire sur les habitudes alimentaires des enfants, les étudiantes ont échangé avec eux sur les désavantages de la « malbouffe » à l’aide d’un diaporama info/intox. Une animation a ensuite permis aux jeunes élèves de visualiser le taux de sucre dans différentes boissons commercialisées (sans oublier les boissons énergisantes dont sont de plus en plus friands les adolescents).

C’est ensuite, tout naturellement, l’alimentation équilibrée qui s’est invitée au cœur du débat. Quels sont les groupes d’aliments essentiels ? Quel est leur rôle pour le bon fonctionnement du corps ? Mais surtout, comment manger équilibré, même si les « aliments plaisir » restent possibles ?

Grâce à une activité ludique avec des aliments miniatures, les étudiantes ont demandé à plusieurs collégiens de composer le petit déjeuner idéal selon eux pour vérifier leur compréhension du « repas équilibré ». Cela a conduit les enfants qui, pour un quart, voire un tiers dans certaines classes, ne prenaient pas de petit déjeuner avant de partir à l’école, à s’interroger sur leurs habitudes alimentaires. Ils ont pu se rendre compte des bienfaits de ce repas pour leur croissance … et leur scolarité !

Les élèves ont finalement répondu à un questionnaire de satisfaction après avoir reçu un dépliant réalisé par les futures infirmières pour résumer les notions abordées pendant ces cours et précisant que le bien-être dépend en grande partie du contenu de nos assiettes … et de l’utilisation de nos baskets !

Plusieurs élèves ont exprimé leur intention de changer quelques mauvaises habitudes à la fin de ces interventions, notamment concernant le petit déjeuner et les boissons énergisantes.